Hitoric 2016

C’est en mai 2003 qu’a germé l’idée de créer un Atelier photo. À cette date, l’UIA de Saint-Nazaire venait d’organiser (sous l’égide de l’UFUTA) les « Rencontres Audiovisuelles », manifestation destinée à valoriser (et mettre en compétition) les réalisations des Atelier vidéo et photo des UIA – UTL de France. L’Atelier vidéo – créé en 1988 – s’y était distingué et, faute d’un Atelier photo structuré, quelques adhérents de l’UIA de Saint-Nazaire y avaient exposés à titre individuel. Cette manifestation a agi comme un révélateur : il y avait, dès cette époque, un potentiel pour créer un Atelier photo au sein de l’UIA de Saint-Nazaire.
Dès cette date, un groupe composé de 5 personnes s’est mis au travail pour créer les structures de cet Atelier. Conformément à la vocation de l’UIA, le groupe a souhaité que cet Atelier soit orienté « formation ».
Nous avons eu beaucoup de chance : Hervé Letouzo (de l’enseigne CAMARA) a accepté de nous aider en venant - gratuitement – dispenser les cours sur l’art et la technique photographique. Ceci explique (et cela est resté ainsi depuis le début) pourquoi ces cours ont lieu le lundi soir. Les choses sont ensuite allées très vite. Le Bureau de l’UIA a accepté la création de cet Atelier dans lequel, très optimistes, nous espérions accueillir au moins 20 adhérents. Prudents, nous avons demandé à la Vie Associative une salle de 30 places. Aux inscriptions de septembre 2004, nous avons reçu 35 adhésions !
Le lundi 11 octobre 2004, l’Atelier photo tenait sa première réunion en salle G à la Maison du peuple. Le message d’ouverture était très clair : pour cette première année, le programme était strictement limité aux cours du lundi soir. C’était sans compter sur l’enthousiasme et la motivation des adhérents : dès la 1ère année, nous avions installé un laboratoire de développement des photos argentiques noir et blanc à Méan et un cours structuré de traitement des images numériques tenait des réunions régulières.
Le 24 mai 2005 (jour de la dernière conférence en salle Gérard Philipe), l’Atelier photo tenait, dans le hall de la Maison du peuple, la première exposition de ses adhérents : 30 photographes présentaient 129 photos sur 4 thèmes proposés par la Commission. Installée le mardi matin, l’exposition a ouvert à 14 heures et a été démontée le soir même à 18 heures ! En dépit de ce passage « éphémère », le succès rencontré par cette manifestation nous a convaincu que l’Atelier avait conquis un public et trouvé sa place au sein des commissions de l’UIA.
C’est donc sur un bilan particulièrement positif que nous avons clôturé cette première année, nous promettant de nous revoir dès le mois de septembre suivant !
2005 a vu une augmentation modeste des adhésions, l’effectif passant de 35 à 40 personnes. Cette année restera néanmoins l’une des plus importantes pour l’Atelier. Trois évènements ont marqué cet exercice :
D’abord, la mise en place des groupes de réalisation : structures légères (15 à 20 personnes maximum), leur mise en place offrait aux adhérents une structure pour pratiquer leur activité favorite. Le principe était simple : un groupe choisit un thème sur lequel il va travailler pour aboutir à une réalisation (exposition, diaporama, etc.). Au fil des ans, des réalisations remarquables ont été présentées par ces groupes.
Ensuite, nous avons préparé les structures nous permettant d’utiliser les équipements du département Formation continue de l’IUT. Ce secteur a littéralement fait « envoler » les adhésions à l’Atelier
Enfin, c’est cette année qu’a été prise la décision d’intégrer les animateurs des activités dans la Commission de l’Atelier.
L’année s’est terminée par la traditionnelle exposition des adhérents. Elle s’est tenue dans la salle René-Guy Cadou de la toute nouvelle Maison des Associations « Agora 1901 » que l’Atelier a inauguré pour l’occasion. Autres nouveautés, l’exposition a été réalisée en commun avec l’Atelier Peinture et a duré 3 jours… Elle a connu un grand succès et est devenue un des évènements incontournables de la vie de l’UIA.
Les structures mises en place en 2005 ont eu un effet immédiat : l’Atelier a reçu 61 adhérents en 2006 (plus de 50 % d’augmentation en 1 an !).
Un autre évènement majeur de la vie de l’Atelier est intervenu au cours de l’année 2007 : « Terre de sel » (l’organisme qui gère l’animation des Marais-salants) nous a demandé de préparer une exposition valorisant les Marais-salants. Cette demande a provoqué un certain étonnement mais aussi un énorme intérêt : 30 photographes (la moitié des adhérents) ont souhaité participer à cette opération. De cette coopération est née l’exposition « Les marais-salants au fil des saisons », accompagnée du diaporama « Douceur saline ». Installée à Pradel d’octobre à décembre 2008, cette exposition a connu un succès aussi extraordinaire qu’inattendu et nous a fait prendre conscience que les photographes « amateurs » de l’Atelier pouvaient aussi réaliser des œuvres remarquables. Depuis, cette exposition a tourné dans une vingtaine de salles de la Presqu’ile et la demande ne faiblit pas.
Fort de ce succès, nous avons proposé aux responsables du Parc de Brière de réaliser une exposition valorisant cet écosystème. Ce vaste projet, mené de 2009 à 2011 a débouché sur 3 expositions et 3 diaporamas qui ont reçu – en juin 2011 – la visite de près de 7 000 personnes dans les 3 salles du Parc de Brière.
L’ensemble de cette réalisation a été récompensé en obtenant la 1ère place aux « Ecotrophées », catégorie « initiatives promotion » : opérations qui mettent en valeur le Parc et font parler de lui positivement.
Enfin, un groupe a repris l’un des 3 diaporamas qui accompagnait l’exposition « Brière, terre de lumières » et l’a adapté aux exigences de la FPF (Fédération Photographique de France). Après avoir obtenu le 2e prix au concours audiovisuel à Dol de Bretagne en janvier 2012 et plusieurs récompenses dans d’autres concours, ce diaporama a remporté le « Trophée de Paris », manifestation internationale certainement la plus prestigieuse organisée en France.
Un nouveau projet est à l’étude pour 2013. Très fédérateurs, ces projets sont source de motivation pour les adhérents de l’Atelier. 
D’autres expositions, fruit du travail des groupes de réalisations ou de photographes désireux de s’investir dans ce domaine, sont proposées par l’Atelier. Chaque exposition est l’occasion de parler positivement de l’UIA, de rencontrer des responsables et élus intéressés par nos réalisations et de valoriser le travail des photographes.
Un autre évènement aura marqué la vie de l’Atelier : l’adhésion, en 2009, de l’Atelier à la Fédération Photographique de France (FPF). Cet organisme – qui fédère 500 clubs et plus de 7 000 photographes – organise chaque année des concours régionaux et nationaux : une structure idéale pour les personnes désireuses progresser en se confrontant aux meilleurs. Dès sa première participation, l’Atelier y a obtenu des résultats remarquables au plan régional. En 2012, l’Atelier a organisé le concours régional des Pays de Loire.
Chaque année a vu l’Atelier présenter des réalisations remarquables et obtenir des succès mérités. L’impact sur les adhésions a été immédiat 
2006/2007 : 61 adhérents
2007/2008 : 81 adhérents
2008/2009 : 99 adhérents
2009/2010 : 105 adhérents
2010/2011 : 121 adhérents
2011/2012 : 135 adhérents
2012/2013 : 130 adhérents
2013/2017 : effectif bloqué à 135 adhérents 
Le plus remarquable est que toute cette progression s’est faite sans appel à l’extérieur : toute l’animation est effectuée par des bénévoles issus des adhérents de l’Atelier. L’Atelier a toujours su répondre aux souhaits de ses adhérents en trouvant en son sein les ressources dont il avait besoin. Ces bénévoles constituent la Commission de l’Atelier et sont les véritables acteurs de ce succès.
Aujourd’hui, avec 134 adhérents, l’Atelier est structuré en secteurs d’activité (formation, réalisation, N&B, etc.) eux-mêmes constitués d’un ou plusieurs groupes. Plus de vingt groupes composent cet Atelier dans lequel chaque adhérent peut choisir le (ou les…) secteur(s) d’activité(s) qu’il désire.
Pour conclure, un retour aux sources : c’est à la suite des Rencontres Audiovisuelles organisées à Saint-Nazaire en 2003 qu’a été prise la décision de créer l’Atelier. L’Atelier a remporté le premier prix des deux éditions suivantes :
À Rennes en 2007.
À Amiens en 2011.
Juste retour des choses…
    Michel RIGNAULT - Octobre 2012